HOMMAGE A MIKEL DE EPALZA

Mayıs
12
2010
( 3 Votes )

gran epalzaL’université algérienne doit beaucoup à Mikel de Epalza.  Personnellement, j’ai eu l’occasion, à travers les nombreuses rencontres qu’il organisa à San Carles  et les  Séminaires de la Chaire arabe d’Alicante, d’en découvrir l’homme,  l’humaniste et le maître. Je ne peux être, donc, que parmi ceux qui expriment leur reconnaissance à l’un des plus éminents orientalistes du XIXe siècle à travers ces mélanges que le Laboratoire d’Etude et de Recherche Socio-historiques sur les Mouvements Migratoires lui dédier en signe de gratitude et d’admiration.
  Mikel de Epalza, de nationalité espagnole, est né à Pau (France), en 1938,  victime d’un malheureux accident de circulation, il y a presque un an, au mois de mai 2009, il  nous a quitté à l’âge de soixante dix ans. Humaniste, érudit, lettré, Mikel de Epalza est docteur ès Lettres Arabe (Barcelone 1967) à l’issu d’une thèse sur les polémiques islamo-chrétiennes médiévales. Il a enseigné à l'université de Barcelone, de Lyon, d’Oran, d’Alger (dans les années soixante dix) de Tunis, de Madrid et Alicante. Hispaniste, spécialiste des Morisques (Les Berbères d’Andalousie), et professeur d'arabe et d'études islamiques à l'Université d'Alicante, Il est l’un des plus brillants islamologues du XIXe siècle. Il fut  un fervent défenseur de la civilisation andalouse et milita avec beaucoup d’enthousiasme pour  que l’arabe soit une des langues privilégiées en Espagne après l’Espagnol et le Catalan. Pionnier de l’idée de l’ union méditerranéenne, il œuvra en intellectuel écouté et respecté par le savant et le politique,  pour  le renforcement  des relations bilatérales entre les pays des deux rives de la Méditerranée et la création d’une zone polico-économique , Maghreb-Europe, dépassionnant les tares de l’histoire antagonique et regardant vers l’avenir.

Devamını oku: HOMMAGE A MIKEL DE EPALZA

Webmaster tarafından yazıldı.
   

Les incinérateurs coloniaux

incinerateurs coloniaux

Télécharger

LA CONFERENCE DÉBAT

L’historiographie française de l’Algérie et les Algériens en système colonial

Télécharger

LES ARCHIVES

Mohamed Harbi

Mohamed Harbi : «Les archives de la guerre de Libération»

Revue de presse